Points sur les mandats de vente

Pour vendre votre bien immobilier, vous avez choisi d’avoir recours à une agence immobilière. Cette dernière va encadrer son intervention par un mandat et qui fixera le montant (autour de 5% du prix du bien immobilier) et les modalités de sa rémunération dite « Commission d’agence ». Selon le mandat, vous êtes engagé à un certain degré. Faisons le point sur les différents mandats d’agence.

Il existe trois types de mandat dont la différence réside dans la liberté qu’ils vous laissent pour vendre votre bien : 

  •       Le mandat exclusif : c’est le mandat qui présente le plus de restrictions. Seul l’agent immobilier a la possibilité de présenter votre bien à la vente. 
  •       Le mandat semi-exclusif : Dans ce cas, seuls l’agent immobilier et vous-même pouvez rechercher un acheteur.
  •       Le mandat simple : il vous laisse libre de contacter d’autres agents immobiliers ou de vendre vous-même. 

Ceci dit, les mandats peuvent être appelés différemment selon l’agence immobilière : Comme par exemple, mandat « sécurité » ou encore mandat « garantie confiance ». Il n’en demeure pas moins qu’il s’agit de la même chose. Restez vigilant : Si vous signez un mandat dans la précipitation, sans avoir pris le temps d’en lire le contenu, vous risquez de vous retrouver à payer une commission alors que vous avez vendu vous-même votre bien ! 

  1.     Le mandat exclusif

Rappelons que dans le cadre de ce mandat, seul l’ agent immobilier a la possibilité de présenter le bien à la vente. Ainsi, si vous trouvez un acquéreur vous-même. Il faudra tout de même passer par l’intermédiaire de l’agence pour réaliser l’opération immobilière et payer la commission. Dans le cas contraire, vous vous exposez à verser à l’agence une indemnité équivalant à la commission prévue par le mandat.

  •       Les avantages du mandat exclusif

Avec un mandat exclusif, les agents immobiliers s’engagent à accomplir toutes les démarches utiles et toutes les publicités nécessaires pour aboutir à la vente de votre appartement ou de votre maison. Ils vous garantissent que cette vente se fera le plus rapidement possible.

Certaines agences travaillent en réseau :  l’agent met sur un fichier commun les biens qu’il a rentrés en portefeuille. Plusieurs agences non mandatées peuvent ainsi avoir connaissance de cette vente et, au final, l’agence mandatée partagera sa commission avec la tierce agence qui aura conclu l’affaire.

  •       Les inconvénients du mandat exclusif

Vous êtes engagé avec l’agence immobilière jusqu’à la fin du mandat exclusif. Généralement, la durée est de trois (3) mois ferme. Pendant cette période, vous n’avez aucune marge de manœuvre, même si des opportunités se présentent à vous ou si vous êtes insatisfait des recherches de votre agent.

Cette durée peut être négociée évidemment : Il est possible de prévoir une peri6ode d’exclusivité de 1 mois, d’autant plus si l’agent immobilier vous assure la rapidité de la vente !

  1. Le mandat semi-exclusif

Le mandat semi-exclusif est bon compromis entre le mandat exclusif et le mandat simple dans la mesure où seuls l’agent immobilier et vous-même pouvez rechercher un acheteur.

  •       Les avantages du mandat semi-exclusif

C’est un moyen d’augmenter vos chances de vendre votre bien surtout si vous êtes pressé. Ainsi, vous pouvez donner un mandat exclusif à une seule agence, tout en conservant la possibilité de présenter le bien à la vente par vous-même. Vous ne devez aucun honoraires ni dédommagement si vous vendez votre bien en direct sauf si une clause du mandat prévoit une commission réduite dans cette hypothèse. Il faudra donc au préalable en discuter avec l’agence avant de signer le mandat.

  •       Les inconvénients du mandat semi-exclusif

L’inconvénient majeur est de se retrouver face à un futur acheteur qui a déjà visité le bien via l’agence immobilière et qui retrouve l’annonce de la vente sur un site de particulier à particulier tel que CLUBIMMO. Il faudra donc s’assurer, au préalable, que le potentiel acheteur n’a pas signé de bon de visite auprès de l’agent immobilier. 

En principe, au dos de ce bon de visite figure l’interdiction faite à tout visiteur de traiter directement avec le vendeur durant une certaine période. En pratique, le délai moyen est compris entre douze et quinze mois (Attention : une durée trop longue pourrait être considérée comme abusive). Pour conclure la vente dans le délai normal, l’acquéreur se retrouve obligé de passer par l’intermédiaire de l’agence et de payer le prix qui comprend la commission de l’agence (soit, pour rappel, environ 5% de plus). Il est tentant effectivement de conclure directement avec le vendeur.

  1.     Le mandat simple

Ainsi qualifié, le mandat simple reste la formule la moins engageante pour le vendeur puisqu’il le laisse libre de contacter d’autres agents immobiliers ou de vendre vous-même. 

  •       Les avantages du mandat simple

Le vendeur a le choix de confier la vente de son bien à plusieurs agences tout en se réservant la possibilité de le vendre par lui-même. La commission d’agence n’est due que si elle est justifiée par la réalisation de la vente par l’agence elle-même.

 Si vous passez une annonce de vente sur CLUBIMMO et si vous confiez le bien à plusieurs agences, soyez assuré de mettre toutes les chances de votre côté.

Attention : Certains agents immobiliers prévoient une clause dans le mandat vous interdisant de présenter le bien à un prix inférieur à celui qu’ils proposent. Nous vous conseillons de refuser cette clause. En effet, il est important de rester libre de fixer votre prix de vente comme vous le souhaitez et surtout vous aurez une marge de négociation possible avec votre futur acquéreur!

  •       Les inconvénients du mandat simple

Les agents immobiliers savent que votre bien est visible dans plusieurs agences, et que vous vous chargez également de la publicité de la vente via les sites tels que CLUBIMMO. Ainsi, parce que  la commission risque de leur échapper, ils mettent généralement moins de moyens pour vendre votre bien.

Par ailleurs, ce qui vaut pour le mandat semi-exclusif vaut également pour le mandat simple : un acheteur potentiel qui aura signé un bon de visite auprès d’une agence, s’engage à passer par cette même agence s’il souhaite acheter le bien.